DOMAINES D’INTERVENTION

local, sud, sud et nord, sud avec des visites d’échanges, stages, des festivités culturel, le tourisme alternatif et les camps de vacances.

La sensibilisation et l’éducation des populations sur des thèmes afférents au droit, à la démocratie, à la citoyenneté, à la paix, à la justice économique (dette, APE, commerce équitable), à la santé de la reproduction et au VIH/SIDA ;

Le renforcement des capacités des groupes à la base, sur les techniques de production (agriculture – élevage – artisanat), sur l’entreprenariat, mais aussi sur des thèmes stratégiques tels que : le genre, le leadership, le plaidoyer, le lobbying, la communication, la médiation, la gouvernance démocratique, le contrôle citoyenne et l’alphabétisation fonctionnelle ;

La culture au service du développement avec : une troupe de théâtre action « BAMTAARE-APROFES », un centre socio-éducatif pour enfants « ALINE SITOE JAATA » au profit des enfants de 5 à 15 ans, des camps d’apprentissage pour enfants et jeunes durant les vacances pour leur inculquer une sensibilité genre et citoyenne, et  culture de la paix;

La micro finance et la micro assurance santé avec le couplage des mutuelles de crédit « APROFES-TERANGA » et « OYOFAL PAJ-APROFES » pour une prise en charge correcte de la dimension économique et sociale de la promotion féminine. Ces mutuelles sont décentralisées en milieu rural, dans les quartiers périphériques et les marchés en zone urbaine;

La Santé en mettant l’accent sur la santé communautaire, les droits à la santé de la reproduction et la lutte contre la féminisation du VIH/SIDA;

L’entreprenariat communautaire qui concerne surtout l’artisanat, l’élevage, l’agriculture biologique, le maraîchage, la transformation et la valorisation des produits locaux, les boutiques villageoises, les banques de céréales pour la sécurité alimentaire ;

L’allègement des travaux avec des installations de moulins à mil, de décortiqueuses, de réseaux d’adduction d’eau, de puits ;

L’environnement avec la mobilisation des femmes autour de projets d’hygiène, d’assainissement, d’agriculture biologique, de reboisement et de promotion des énergies renouvelables ou alternative (foyers améliorés, cuiseurs solaires, biogaz etc.)

Les violences faites aux femmes/filles avec la création depuis 1993 d’un point d’écoute, d’assistance, de référence et de réhabilitation des femmes et filles victimes de violences. Ce volet inclus la prévention des violences par des campagnes d’informations et de sensibilisation menées avec l’appui des parajuristes, les campagnes de plaidoyer et de lobbying en cas de violences ou de violation flagrante des droits de la femme.

Les domaines d’intervention des activités de l’Association pour la Promotion de la Femme Sénégalaise (APROFES) sont assez larges, en effet elle s’active dans :

post-one